Annuaire de groupes

Départements 64/65/40/32.

Tres Hombres

Tres Hombres

Bio :

Qualifié en exergue de "groupe de rock latino", le concept Tres Hombres mérite d'être clarifié.

I - L'origine.

Réducteur, forcément réducteur, le terme "latino" fait plutôt référence à l'origine géographico-ethnique d'une bonne partie du répertoire, à savoir le sud des États-Unis, les Caraïbes, le Mexique voire l'Amérique latine en général. Melting pots culturels issues de la colonisation et/ou de l'esclavage, des villes comme Tijuana, la Nouvelle Orléans, la Havanne, Kingston ou Buenos Aires sont autant d'épicentres d'où ont jailli des musiques dont on peut retrouver trace chez Tres Hombres. Pour l'anecdote, on trouve des colonies basques dans presque toutes ces villes. Et, toujours pour l'anecdote, un type comme Willy de Ville avait du sang basque dans ses veines (il n'en a plus).

Mais avant "latino", il y a rock, entendu ici au sens de sa substantifique moelle rock'n rollienne, i.e. brute et sans fioriture, i.e. basse/batterie/guitare/voix (un peu de reverb ou une légère distorsion s'avérant le comble de la sophistication). Une musique simple, énergique, fondamentalement populaire. Des morceaux à structure évidente (Intro/couplet/refrain/solo/couplet/refrain/outro), 2 ou 3 accords et basta. Quelle que soit la langue utilisée, les paroles doivent être absolument dénuées de toute forme de niaiserie, crétinisme, ou imbécillité congénitale. De plus, aucun sujet n'est tabou à partir du moment où il est abordé avec un minimum d'honnèteté intellectuelle tout en répondant à des critères esthétiques minima.  

II - La mise en forme.

Ces différents matériaux amassés, ingurgités, malaxés, avalés et digérés, ne reste plus qu'à les recracher en concert, live, en directo, zuzenean, la cerise sur le gâteau consistant à les faire se télescoper dans un désordre savant. Ainsi, si l'enchaînement Veinte Anos/Come Together/Anarchy in the U.K. nous semble s'apparenter à "la rencontre fortuite sur une table de dissection d'une machine à coudre et d'un parapluie", celui qui lie I fought the law/police on my back/I shot The sheriff semble quant à lui relever d'une évidente logique. Enfin, un délicat dosage de standarts et de raretés est censé conserver l'attention du public (terrain connu) tout en lui ouvrant de nouveaux horizons (terra incognita).

Mais, bon : tout ça, c'est de la théorie.

Vidéo :

Contact :

Contact Tres Hombres :
06 31 49 31 28
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Partage :